Jeux de stratégie - Immortal Souls Dark Crusade

Publié le par Jeux gratuits

immortal_souls_dark_crusade.JPG Partez en guerre contre les démons qui veulent envahir la Terre. Soyez un fin stratège pour triompher de combats en tour à tour. Un jeu très agréable, pas si simple, servi par un très beau graphisme.

Cette chronique est recommandée par les plates-formes de jeux ARMOR GAMES (L'éditeur du jeu) et Ludobox !

 

immortal_souls_dark_crusade2.JPG

 

immortal_souls_dark_crusade3.JPG

Immortal Souls vous propulse dans la croisade du vampire John Turner. Sa quête de rédemption le pousse à affronter morts vivants, fantômes, chevaliers, quasimodos extraterrestres, chauves-souris et autres loups-garous... dans des combats trépidants au tour par tour.

 

Bienvenue dans un monde, à la fois fantastique et réaliste, inspiré des comics books américains de super héros ! Ce jeu est découpé en 8 chapitres regroupant des missions de combats dont il faudra triompher pour survivre. Le jeu alterne entre des moments de dialogue façon bande dessinée et les phases de jeux. Les graphismes sont magnifiques et empreints d'une atmosphère oppressante servie par une musique haletante. Aussi bien le héros que les ennemis sont finement dessinés et les animations, très travaillées.

immortal_souls_dark_crusade4.JPG

 

Notre héros peut frapper son adversaire de différentes manières (morsure de vampires, coup de battes de base-ball, coup de poing, tir au revolver) et c'est sur vous qu'il compte pour mener la bataille. Vous qui disposez d'un plan de vue global. Vous qui, à chaque tour, devrez d'un clic sur les icônes d'une grille de 4x3 choisir l'action que votre héros mènera. Frapper ou régénérer ses points de vie... Il faudra choisir.


immortal_souls5.JPG 
 

immortal_souls4.JPG


 Soyez astucieux, car l'efficacité des différents coups n'est pas la même suivant l'ennemi qui vous fait face. Soyez chanceux car la grille est déterminée aléatoirement ! A chaque tour, la caméra fait un gros plan sur celui, vous ou votre adversaire, qui donne l'assaut. Vous saurez si le coup est manqué, si la blessure infligée est minime ou au contraire majeure. Ici, chaque combat est mené jusqu'à la mort. Vos ennemis n'ont pas peur de mourir. Votre héros aussi se battra jusqu'à la fin de ses points de vie.
 

Toute victoire mérite récompense ! La bourse de votre héros augmentera, lui permettant ainsi d'améliorer son équipement. Il gagnera également des points pour améliorer ses compétences et acheter des trophées. Les victoires rendent plus fort, plus adroit, plus efficace. Et cela ne sera pas de trop. Car les niveaux passant, votre héros affronte des ennemis plus puissants mais également plus nombreux.


 immortal_souls2.JPG

 immortal_souls1.JPG
 

Vous aurez à monter une stratégie, déterminer qui frapper en premier, quelles armes utiliser contre quels ennemis, et en venir à bout avant qu'ils ne mettent John à terre. Vos ennemis mettront toutes leur hargne dans leurs poings pour vous infliger les pires blessures. Ici, toute erreur peut avoir des conséquences fatales. La patience est de mise. Seul le hasard décide de vous attribuer des combinaisons de coups puissantes. Parfois, vous ne pourrez pas attaquer, il faudra consacrer vos tours à améliorer les points de vie de votre héros. Parfois, vous verrez votre personnage dépérir sous les coups des ennemis, incapables de trouver une combinaison gagnante... Jusqu'à ce qu'enfin la roue tourne en votre faveur...

 

Tout l'intérêt de ce jeu réside dans la longue croisade que vous menez aux côtés du héros. Dans la multiplication des affrontements. Des animations répétitives, un gameplay très encadré font d'Immortal Souls un jeu d'action minimaliste mais un bon jeu d'adresse. Un très bon RPG !

 

 
  

Vous avez aimé cette chronique ? Alors, un like sur facebook fait toujours plaisir ! N'hésitez pas à partager ce post avec vos amis pour que nous soyons plus nombreux à lire !

Vous en voulez encore ? Cliquez ici pour lire d'autres chroniques ! 

Pensez à ajouter ce blog dans vos favoris et à bientôt pour un nouveau voyage !

Publié dans Mes chroniques

Commenter cet article